Ma présentation et critique de la série Westworld

Cette série américaine du genre science-fiction, western et thriller dirigée par HBO et produit par JJ. Abrams est sortie en France depuis le 3 octobre 2016. Elle a comme acteurs principaux : Evan Rachel Wood, Jeffrey Wright, Anthony Hopkins et plus. La série en cours de production contient pour le moment une saison avec 10 épisodes. Elle est l’adaptation télévisée du film Mondwest réalisé en 1973.

Présentation de la série Westworld

La série projette les téléspectateurs dans un parc d’attraction futuriste appelé Westworld. Les androïdes à forme humaine appelés « hôtes » offrent des distractions aux visiteurs fortunés appelés « newcomers» qui y vont pour jouer au cowboy. Ces derniers peuvent également s’y livrer à leurs pulsions sans conséquence : abus sexuels, meurtres, violences. La mémoire des hôtes est mise à zéro à la fin de la journée. Mais petit à petit ces derniers vont se comporter différemment. Lors d’une mise à jour du programme androïdes, le comportement des robots fait état de plusieurs bugs. De plus en plus de marionnettes re-encodées se conduisent d’une manière imprévisible. Elles ont pris conscience de leur nature, de leurs souffrances. Vont-elles se retourner contre leur créateur ? … D’un autre côté, même l’ingénieur en chef du parc se pose également une question sur son existence comme ces robots. Les investissements du parc étant énormes, les incidents finissent par ternir la réputation de Westworld. Qu’est-ce que le parc va devenir ? Qui va survivre, détruire ou protéger les humanoïdes ?

westworld-presentation-critique

Critique de la série Westworld

Le film de Michael Crichton en 1973 propose 3 thèmes virtuels : la Rome Antique, l’Europe médiévale et l’Ouest Américain du 19e siècle. Mais JJ Abrams ne produit en scène que ce dernier monde. Côté réalisation, la série tire avantage de ses effets spéciaux bien aboutis et de ses décors artificiels sophistiqués pour ajouter des nombreuses séquences sur le code de western : voyage en train, cavalcades, des villes, des fusillades etc.

Côté scénario, elle offre des intrigues passionnantes entre les hôtes et les visiteurs. Elle se démarque ainsi par son récit subtil, riche et innovant. Évidemment, cela change la donne avec les sempiternelles fictions de zombies, de fantômes etc. Et cela divertit et surprend à la fois. Le casting des acteurs tels que Anthony Hopkins, Ed Harrris etc. est d’ailleurs très réussi à tel point qu’on pourrait se perdre entre la réalité et la piste fictive, entre le vrai récit et le scénario du film. Les seconds rôles comme Thandie Newton, Jimmi Simpson assurent également leur maximum de prestation. Du début jusqu’à la fin de l’épisode 10, les téléspectateurs ont droit à des rebondissements, dans un univers complexe qu’on arrive difficilement à assumer. Westworld ne risque pas de traîner en longueurs comme d’autres séries. Les intrigues sont introduites avec minutie, ce qui permet de tenir l’auditeur en haleine tout en élevant l’intérêt du film. Même si certains peuvent déplorer l’absence des coups de théâtre explosifs. A noter que la production de Westworld a duré 3 ans. Le scénario rempli d’actions pourrait-il devenir un blockbuster. Wait and see.