Kuzco 2 King Kronk : mon avis

Kuzco 2 : King Kronk est un film de Disney. Il est la suite de Kuzco : l’empereur mégalo sorti en 2000. Ce premier long-métrage retraçant les aventures d’un jeune empereur très égoïste et autocentré rencontra un véritable succès. Il est considéré comme le dernier Disney appartenant à l’époque dorée des années 1990. Un humour décapant et des personnages attachants sont les clés du succès de Kuzco : l’empereur mégalo. C’est d’ailleurs autour des histoires de Kronk, l’un des personnages principaux du premier film, que cette suite prend place.

Les aventures du brave Kronk

Suite à la fin de sa collaboration avec Yzma dans le premier opus, il se retrouve désormais à travailler comme cuisinier dans le restaurant local. Ses plats délicieux sont appréciés de tous et quand vient l’heure de se mettre à table, l’irrésistible odeur de ses petits plats mijotés enivre les narines des habitants du village. Mais cette carrière de cuisinier n’est pas suffisante pour obtenir la fierté de son père, dit Papi. Kronk doit donc absolument trouver une femme, des enfants et avoir une maison sur la colline avant que son père ne débarque au village.

kuzco_2_king_kronk-avis

Toujours aussi naïf et volontaire, Kronk se laisse de nouveau avoir par Yzma qui lui fait croire à un projet de potion magique permettant aux anciens de retrouver la forme de leur jeunesse. Le héros devient alors très riche et voit son rêve de maison sur la colline se réaliser. Il rencontrera aussi l’amour dans ses aventures. Il aura donc tout entre les mains pour être la fierté de son papi. Mais avec Kronk rien ne se passe comme prévu car il possède cette capacité hilarante de se mettre dans des situations pour le moins difficiles. Le scénario est encore très bon, il conviendra aux plus petits comme aux plus grands. C’est la grande force de ce film qui est de contenter un public très large.

Mon avis sur le film

Ce que j’apprécie dans cette suite, c’est le format choisi pour la narration des aventures de Kronk. Il s’agit de l’empereur Kuzco qui les raconte avec un humour décalé et l’œil plein de malice qui lui est propre. On retrouve aussi l’ensemble des personnages du premier film pour lesquels on avait un véritable attachement. Même la vielle Yzma que l’on adore détester. Kuzco dans sa narration ne perd pas une occasion de se moquer de son ancienne meilleure ennemie.
La bande son du film est plus fournie que dans le premier film. Cela participe à rendre le film encore plus rythmé. C’est plus en accord avec mes attentes lorsque je regarde un Disney, j’attends qu’il soit musical. La chanson Let’s Groove est notamment un véritable bol d’air qui met de bonne humeur. Un dessin animé plein d’émotions avec l’histoire d’amour de Kronk, le lien avec son père et sa relation avec les habitants du village. Ce 97ème long-métrage de Disney est à regarder aussi bien en famille, en couple ou bien même en solitaire afin de passer un moment réconfortant.